Brest Brèves de commissariat

Trafic de stup, violences conjugales et coup et outrage envers les forces de l'ordre

14/02/2017 à 19:29 par Administrateur

Police-nationale-2.jpg

■ Stup

Un homme de 25 ans, bien connu des services de police, a été interpellé à son domicile, lundi 13 février 2017, à 11h, dans le quartier Saint-Pierre à Brest.
Les forces de l’ordre ont saisi, chez lui, 11 grammes de résine de cannabis et une balance électronique.
Cette interpellation fait suite à une enquête préliminaire de la brigade des stups qui assurait depuis quelques temps une surveillance du domicile du jeune homme.
Lors de son audition, il aurait reconnu s’adonner, d’une part à la consommation du produit, d’autre part à une activité de revente, «depuis le mois de janvier 2017» selon ses dires, auprès de quelques clients habituels. Soit un petit marché d’environ 200 grammes écoulés représentant 2000 euros à la revente.
Remis en liberté, il fera l’objet d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) le 12 octobre 2017 avant une convocation devant le tribunal prévue en décembre.

■ Violences conjugales

Suite à une dispute conjugale sur fond de forte alcoolisation et de jalousie, un homme de 49 ans a été déféré au parquet mardi 14 février 2017 après un comportement violent envers sa compagne, dans la nuit de samedi 12 au dimanche 13 février.
Déjà condamné pour des faits similaires et également sous le coup d’une interdiction de revoir son ex-concubine, l’homme a été incarcéré à la maison d’arrêt de Brest dans l’attente de son jugement, prévu le 6 mars.

■ Coup et outrage

Lundi 13 février 2017, vers 15h10, un mineur a tenté de se soustraire à un contrôle de police, en sautant dans le tramway, à la station située près du carrefour des combattants de l’Union française, à Brest.
Il a finalement été interpellé, non sans difficulté.
Lors de l’arrestation, un agent des forces de l’ordre a été blessé au visage après avoir reçu un coup de coude du jeune garçon.
Conduit au commissariat, loin d’être calmé puisque coupable d’outrage à agent de police, le mineur a été placé en garde à vue. Remis en liberté, il fera l’objet d’une convocation ultérieure auprès du juge pour enfants.

29200 Brest

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Votre journal cette semaine