Brest En immersion dans la Marine nationale 2/5

Deuxième volet de notre série d'articles consacrés à la Marine avec ce compte-rendu d'une sortie en manœuvre avec le remorqueur Taunoa.

24/01/2017 à 17:05 par martinedesaintjan

13 h ce mercredi de joli temps dans la Penfeld. Le remorqueur portuaire côtier Taunoa appareille sous le pont de Recouvrance. Sa mission : aller accueillir le patrouilleur de haute mer Le Hénaff, de retour au port, pour accompagner sa mise à quai dans la base navale. C’est le premier-maître Harold qui gouverne l’engin. L’équipage est composé de cinq personnes.

« La manœuvre va être dirigée par un “pilote” qui va nous transmettre ses instructions par radio », décrit Harold.

Le Hénaff fait son entrée dans le port et est rejoint par le pilote, on y hisse les couleurs. Puis, le Taunoa s’en approche, “délicatement”. Sur le pont, les brigadiers s’affairent à faire passer les câbles entre le remorqueur et le patrouilleur, pour rendre les deux bateaux solidaires.

Veiller à la sécurité des hommes

À la passerelle, Harold veille à la sécurité de chacun (son œil exercé repère les maladresses qui peuvent faire prendre des risques, sur un bâtiment ou l’autre). Tout en suivant les indications du pilote pour permettre au patrouilleur de s’amarrer à quai. Des indications incompréhensibles pour un non initié !

La manœuvre terminée, le remorqueur Taunoa repart pour œuvrer ailleurs :

Nous effectuons plusieurs mouvements par jour, pour aider les entrées et sorties dans le port, et les avitaillements par les pétroliers, ou encore pour escorter les sous-marins. Nous donnons aussi parfois un coup de main dans le port de commerce.

C’est cette variété de missions qui séduit le premier-maître : « Les manœuvres à réaliser ne sont jamais les mêmes, ne serait-ce que parce que les conditions météo varient chaque jour. »

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

29200 Brest

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image