Entre tennis et badminton

Variante de 2 sports, le speed badminton a son club à Gouesnou. Lumière sur l'Association sportive speed badminton de Gouesnou, l'un des 2 clubs bretons affiliés à la fédération.

Dernière mise à jour : 17/09/2012 à 16:00

Sport jeune en France, le speed badminton se fait sa place petit à petit. Dans l’ombre du tennis et du badminton, il attire de plus en plus de joueurs en quête de nouvelles sensations. Le speed badminton se rapproche même d’un troisième sport : le squash, par la forme de la raquette. ” Mais celle que nous utilisons est un peu plus courte que celle du squash “, différencie Dominique Tanca, président de l’Association sportive speed badminton de Gouesnou. Même similitude pour l’objet de jeu. Un volant est utilisé comme au badminton. Cependant, il pèse plus lourd pour une plus grande précision et pour parcourir une plus grande distance. Car la caractéristique propre au speed badminton est à trouver sur le terrain. L’aire de jeu se limite à deux carrés de 5,50 m de côté. 12,80 m précisément les séparent mais pas de filet. Le but est simple : faire retomber le volant dans la zone adverse. Précision et vivacité sont primordiales.

Que des tournois, pas de championnats

Depuis trois ans, l’ASSG fait les beaux jours de la discipline dans la région brestoise. A sa genèse, deux pointures françaises : Dominique Tanca et Guillaume Mourey. ” Je viens du tennis et du squash et lui du badminton et du tennis de table “, raconte le premier cité, n°2 français. ” Un jour, on a découvert ce sport et, suite à une compétition, on a vu que l’on n’était pas mauvais. L’idée de créer un club a fait son chemin jusqu’à ce qu’on le réalise en 2009. On en a profité pour monter la Ligue de Bretagne. ” La mayonnaise prend doucement mais sûrement. De 12 licenciés la première année, le club va prochainement en enregistrer plus de 50. ” On accueille notamment des militaires en quête d’un complément d’activité sportive. Le speed badminton a la particularité de ne proposer que des tournois à son calendrier. Pas de championnat. Du coup, les personnes qui ne souhaitent pas consacrées tous leurs week-ends aux compétitions s’y retrouvent. Il n’y a qu’une dizaine de tournois nationaux dans la saison. “

A l’instar d’autres sports mineurs, la visibilité du speed badminton passe par la promotion. C’est dans ce cadre que le club a lancé un challenge des jeunes. ” Nous organisons une initiation dans les écoles et invitons les jeunes qui laissent entrevoir quelques qualités à un tournoi en avril. ” Une soirée blackminton se profile également, probablement le soir de Halloween. Plongée dans l’obscurité de la salle Kerloïs de Gouesnou, les joueurs joueront avec des raquettes, des volants et des lignes fluorescentes. Un autre aspect ludique du speed badminton.

Ronan Strullu


Pratique : Association sportive speed badminton de Gouesnou, 4 rue de l’aber Benoît, à Brest. Tél. 06 07 65 46 89. assgouesnou@gmail.com



La salle Kerloïs en mode speed badminton

Les 22 et 23 septembre, l’ASSG organisera son tournoi national. Il lancera officiellement la saison de speed badminton en France.

Pour voir du beau speed badminton ou tout simplement pour découvrir ce sport, le tournoi national de Gouesnou est l’occasion idéale, le week-end prochain. 16 joueuses et 58 joueurs sont attendus pour deux jours de haut niveau. « Parmi les inscrits, des gens viendront de la région parisienne, de Bordeaux, de Draguignan, de Montpellier », cite Dominique Tanca, président de l’Association sportive speed badminton de Gouesnou.
Le tournoi débutera par une phase de poules qui débouchera sur des rencontres à élimination directe à partir des 8es de finale.

R. S.

 

Tournoi du Bout du Monde de l’ASS Gouesnou, samedi 22 (simples) et dimanche 23 septembre (doubles). À partir de 9 h le samedi et 8 h 30 le dimanche. Phases finales à partir de 17 h le samedi. À la salle Kerloïs, Impasse Frégate la Découverte, à Gouesnou. Entrée libre.

 

Le speed badminton en images :


À Feuilleter

Une Cote Brest n°104
Les archives